Fourni par Blogger.

La St Valentin : Interflora et Chantal Thomass

BY 09:52 , ,

Retour (en urgence, le 14 février c'est demain!!) sur un petit déjeuner presse très fleuri pour la présentation de la collaboration entre Chantal Thomass et Interflora.
A l'occasion  de la Saint Valentin, l'Icône de la lingerie de luxe s'est associée avec Gilles Pothier, l'un  des fleuristes Parisiens les plus connus et président d'Interflora.

Une collaboration aux couleurs de l’icône de la lingerie de luxe, Chantal Thomass : des noeuds, du satin, du rouge, rose et associé au savoir-faire Incomparable de Gilles Pothier cela donne trois réalisations florales minutieusement pensée qui sous des airs sages, romantiques et élégantes sont en réalité, voluptueuses et ardentes.
 Trois jolies créations florales qui invitent à la séduction et à la sensualité.

Cachotière : 
Ouvre-moi ton cœur !
Symbole de l’amour absolu, cet élégant cœur de roses rouges présenté dans son coffret secrètement fleuri est votre plus belle déclaration pour la Saint-Valentin.


Impertinente :
L’amour au format XXL
Ce bouquet corseté qui invite à la séduction et à la sensualité. Réalisée avec des roses et des fleurs de saison aux teintes roses et rouges, cette création unique lance une invitation élégante à partager l’amour avec un grand A.
Audacieuse :
Parce que c’est toi…
ce bouquet romantique de fleurs roses et rouges réconcilie le glamour avec la générosité. Un moment d’élégance et d’émotion unique, à partager entre amoureux en ce jour de Saint-Valentin

A retrouver chez Interflora avec livraison aussi le 14 février :)
Pour les retardataires, il n'est pas encore trop tard.


Tanagr

A lire aussi:

2 commentaires

  1. Coucou la belle,
    Ce devait être super sympa j'aurais adoré y assister ! Les compositions sont vraiment jolies :)
    Gros bisous à toi !

    RépondreSupprimer
  2. Oh le coffret de rose en forme de coeur j'aime beaucoup mais bon j'aurais aimé en fleur artificielle pour le conserver j'ai horreur des fleurs coupés . Je trouve cela dommage de leur ôter la vie.

    RépondreSupprimer